Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 juillet 2016 2 12 /07 /juillet /2016 07:58

Monster Hunter Generations est le dernier épisode en date de la série à succès de Capcom, Monster Hunter. Monster Hunter, tout comme Okami, est une série qui a débuté sur Playstation 2. Tout comme Okami, la série a été portée sur Wii, puis déclinée sur console portable.

Pour fêter les 10 ans d'Okami cette année, un sympathique costume d'Amaterasu, sera proposé prochainement en DLC gratuit dans la version occidentale de ce jeu publié sur Nintendo 3DS.

Il sera donc ainsi bientôt possible de se réapproprier les sensations d'Okami dans une nouveauté en 2016, puisque les personnages du jeu, les Felynes, pourront aussi combattre avec Tsumugari, l'épée emblématique de la déesse Amaterasu.

Un joli clin d'oeil en forme de fan-service, qui montre que 10 ans après sa sortie, Okami est toujours aussi populaire !

 

Published by Diddu
commenter cet article
4 juin 2014 3 04 /06 /juin /2014 13:28

After Bit est une émission consacrée à l'étude et l'importance de la musique dans le jeu vidéo. Les deux auteurs de ces critiques ont consacré un diptyque de leur émission à l'étude instrumentale et technique d'Okami. Une autre manière d'appréhender toutes les richesses du jeu.

 

Bon visionnage !

 

 

 

18 mars 2014 2 18 /03 /mars /2014 15:52

Momotarō est sans aucun doute l'un des personnages de contes populaires japonais parmi les plus célèbres. L'histoire de ce garçon né dans une pêche, paresseux mais doté d'une force incroyable aurait été écrite dans la ville d'Okayama, au bord de la mer intérieure du Japon. Accompagné de trois compagnons animaux, un chien, un singe et un faisan, il terrassa les démons de l'ile d'Onigashima. Il représente ainsi une allégorie de la victoire du bien sur le mal, et meme plus particulièrement de l'innocence face à l'adversité. 

http://lock07.free.fr/Okami/Momo%20Taro.jpg

Le personnage de Momotarō est tellement célèbre dans le monde entier que la ville de Bruxelles lui a accordé la consécration de faire partie des 883 costumes qui composent actuellement la garde-robe du célèbre Manneken-pis. Cette tenue de Momotarō pour le Manneken-pis a été offerte par le Japon au musée de la ville de Bruxelles, le 18 juillet 1995.

Published by Diddu
commenter cet article
23 septembre 2013 1 23 /09 /septembre /2013 22:51

Bishamon-ten, le roi gardien du nord est l'un des quatres gardiens célestes en charge de la protection des temples bouddhistes au Japon. Comme son nom l'indique, il est le gardien du nord. Son origine mythologique serait celle d'un samouraï déchu. Je vous invite à consulter l'article que je lui avais déjà dédié précemment pour en apprendre plus.

 

http://img189.imageshack.us/img189/7121/fx6e.jpg

 

Cette statue, visible au Musée Guimet à Paris date de l'époque de Kamakura, au début du XIIIème siècle. Elle est faite de bois de cyprès (hinoki) laqué, polychromé et doré yosegi-zukuri. Les yeux sont en cristal de roche incrusté. La posture est celle dans laquelle il est le plus souvent représenté, à savoir en armure,  tenant son arme de la main droite et une pagode dans la main gauche.

 

http://images.wikia.com/l5r/images/9/90/Bishamon.jpg

 

Ceux qui ont le chance de se rendre au Japon peuvent en admirer une superbe représentation au temple Taiyuin-byo de Nikkō.

Published by Diddu - dans Musée Guimet
commenter cet article
16 septembre 2013 1 16 /09 /septembre /2013 14:23

Le fantôme d'Oiwa est une œuvre d'Hokusai, issue de la série des Cent contes de fantômes. Ce fantôme qui hante une lanterne est issu d'un conte traditionnel japonais et probablement l'un des plus connus. Il apparait dans de nombreuses œuvres de la culture populaire, que ce soit au cinéma, au théatre, dans la littérature ou les jeux vidéo.  

http://img153.imageshack.us/img153/3411/5lx7.jpg

 

Le voici représenté par un autre grand maitre de l'estampe ukiyo-e, Utagawa Kuniyoshi :

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/4/43/Kuniyoshi_oiwa.jpg/409px-Kuniyoshi_oiwa.jpg

 

Les cent contes de fantômes (Hyaku monogatari) sont un récit transmis par tradition orale qui s'est surtout popularisé durant l'époque Edo sous la forme d'un jeu. Celui-ci consistait à raconter, entourés de cent bougies, des histoires surnaturelles mettant en scène des fantômes et autres monstres. A chaque récit, on éteignait une bougie, rendant ainsi la pièce de plus en plus sombre au fil des histoires. Grisés par l'ambiance devenant ainsi de plus en plus angoissante, les orateurs pensaient qu'un véritable esprit ferait son apparition lorsqu'on soufflerait sur la dernière bougie.

Published by Diddu - dans Musée Guimet
commenter cet article
9 septembre 2013 1 09 /09 /septembre /2013 20:43

Suite de la visite de l'exposition consacrée à Katsushika Hokusai par le musée Guimet l'année dernière, avec cette magnifique estampe intitulée Bergeronnette et glycine, issue de la Série des petites fleurs :

 

http://img689.imageshack.us/img689/3960/8z5m.jpg

Published by Diddu - dans Musée Guimet
commenter cet article
2 septembre 2013 1 02 /09 /septembre /2013 19:14

Le musée Guimet situé à Paris et consacré aux arts asiatiques propose de très belles collections permanentes et temporaires dédiées à la culture japonaise. Fin 2012, une quarantaine d'œuvres d'Hokusai, dont la célèbre Grande vague de Kanagawa furent exposées et présentées au public. Une occasion exceptionnelle d'apprécier de très près la qualité mais aussi la diversité des travaux de l'artiste surnommé "Le vieux fou de la peinture".

 

http://cuisinejapon.chez.com/hokusaiKanagawa.jpg

 

Nous connaissons bien en Europe les estampes ukiyo-e d'Hokusai, et notamment La grande vague de Kanagawa qui fut la première des Trente-six vues du Mont Fuji (et qui contrairement à ce que leur nom indique ne sont pas au nombre de 36 mais de 46 !). Ce que l'on sait moins, c'est que ce grand artiste de l'époque Edo n'était pas que peintre d'estampes, mais aussi un grand dessinateur. Il a laissé des milliers d'œuvres derrière lui, et ses croquis ou simples dessins valent tout autant le détour.

 

Voici par exemple des dessins monochromes tirés d'une autre de ses séries, Cent vues du Mont Fuji (Fugaku Hyakkei), volume 2, planche 12 : Peintre dessinant le Fuji :

 

http://img43.imageshack.us/img43/666/zibb.jpg

http://img706.imageshack.us/img706/9676/zdud.jpg

http://img22.imageshack.us/img22/994/6zfp.jpg

Published by Diddu - dans Musée Guimet
commenter cet article
5 août 2013 1 05 /08 /août /2013 22:11

Bakugami est le dieu des explosions. Il prend les traits du dernier animal des signes du zodiaque oriental, à savoir le sanglier. Son fils ici représenté est donc logiquement un marcassin.

 

http://lock07.free.fr/Nihonga/Bakugami1.JPG

 

Dans l’astrologie japonaise, il est dit que les personnes de ce signe ont une personnalité dynamique et explosive. C’est sans doute la raison pour laquelle la constellation de Bakugami dans Ōkami se situe juste au-dessus de la maison d’un artificier et que son pouvoir se nomme Bombe Flamboyante. Les bombes qu’il permet de créer servent à faire exploser des rochers, à dégager l'entrée d’une grotte ou être employées au combat. Elles servent aussi à donner des feux d’artifice, un art et un spectacle incroyablement populaire en Asie. Les feux d’artifice, hanabi (花火) en japonais, illuminent les nuits d’été japonaises et sont toujours de grandes fêtes très appréciées

 

http://lock07.free.fr/Okami/Bakugami.jpg

 

Le nom de Bakugami provient du japonais bakudan 爆弾, qui signifie bombe.

 

http://lock07.free.fr/Okamiden/Bakugami.jpg

29 juillet 2013 1 29 /07 /juillet /2013 21:45

Kabegami, littéralement le dieu des murs, permet avec son pouvoir Danse du Chat de grimper aux murs verticaux en suivant sa trace laissée sous la forme d’empreintes de félidé. C'est donc naturellement sous la forme d'un chat que cette divinité apparait dans Ōkami.

 

http://lock07.free.fr/Nihonga/Kabegami1.JPG

 

Le pouvoir de Kabegami, à la différence des autres divinités, ne s'obtient pas uniquement en dessinant sa constellation du zodiaque dans le ciel, mais en grimpant tout d'abord au sommet de la tour du chat abandonné. Ceci s'explique par le fait que le chat n'est pas un signe astrologique oriental, car il s'est fait déposséder de sa place par le rat suite à une ruse de ce dernier. C'est de cette filouterie que proviendrait la haine indicible qui oppose les chats et les rats. La légende de la tour du chat abandonné est quant à elle une vieille légende chinoise, qui est d'ailleurs reprise dans de nombreuses œuvres de la culture populaire, telles que Dragon Ball et son célèbre maitre Karine, qui vit au somment de la tour du même nom.

 

http://lock07.free.fr/Okami/Karine.jpg

 

Le décor devant lequel se tient Kabegami est inspiré des paravents japonais dénommés byōbu, qui sont classiquement peints à la feuille d’or et richement décorés avec des motifs floraux ou animaux. Celui-ci est orné d’un pin blanc japonais dit à cinq aiguilles, une espèce connue pour son élégance et sa longévité, et se prêtant particulièrement bien à la tradition du bonsaï.

 

http://lock07.free.fr/Okami/Kabegami.jpg


Enfin, au sommet de la composition se tient une gigantesque carpe koï, un poisson que l’on trouve partout dans les bassins des jardins japonais. Inspirant le calme et la sérénité, les carpes koï représentent aussi la force, du fait de leur capacité à remonter à contre-courant les rivières et cascades. La légende raconte que les plus persévérantes d’entre elles finissent par remonter jusqu’au ciel où elles se transforment alors en dragons. Ca ne vous fait pas penser au Pokemon Magicarpe ?

 

http://www.pokepedia.fr/images/0/06/Magicarpe-RFVF.png

22 juillet 2013 1 22 /07 /juillet /2013 21:29

Moegami est le dieu brûlant. Son pouvoir se nomme d'ailleurs Colère Ardente, et permet de jouer avec le feu, afin de brûler décors et ennemis gênants. Son caractère flamboyant accentué par son superbe plumage embrasé et sa longue pipe allumée contrastent d'autant plus avec cette représentation de nuit.

 

http://lock07.free.fr/Nihonga/Moegami1.JPG

 

Son apparition dans le jeu laisse d'abord penser qu'il s'agit d'un Phénix embrasé lorsqu'on le voit surgir de loin, mais il s'agit en réalité d'un coq, tout comme le signe zodiacal chinois auquel il est rattaché. Cet amalgame est volontaire, puisque Moegami est le dieu du feu, comme son nom le suggère. Moe provient en effet des verbes moeru qui signifie brûler et moeageru qui signifie flamboyer. Le phénix est un clin d'oeil à la mythologie grecque, où cet oiseau incarne le feu.

 

http://lock07.free.fr/Okami/Moegami.jpg

 

On le découvre seul dans Ōkami, et accompagné de sa progéniture dans Ōkamiden.

 

http://lock07.free.fr/Okamiden/Moegami.jpg

Présentation

  • : Expérience-Japon
  • Expérience-Japon
  • : Venez découvrir le Japon et rêver un peu
  • Contact

Recherche