Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 août 2009 4 27 /08 /août /2009 16:09
Sakigami est le dieu de la floraison. Son nom provient du verbe sakimidareru, qui signifie couvrir de fleurs.
Son pouvoir permet en effet de faire fleurir toute végétation, du plus petit trèfle aux éclatants cerisiers. Ceci sert dans le jeu à dissiper les nuages de ténèbres qui s'étendent sur le pays.



Il apparait sous la forme d'un singe jouant d'un instrument à vent traditionnel japonais, le shō. Le shō est un orgue à bouche, créé à partir de tiges creuses de bambou. Son origine remonte à l'importation au Japon d'un instrument chinois, le sheng, pendant l'époque Nara. Les japonais l'ont adopté, en ont fait quelques modifications, réduisant notamment sa taille. Il est au centre du courant musical gagaku, qui fut la musique jouée à la court impériale durant la période Heian. Voici à quoi ressemble un shō (crédit de l'image : wikipedia) :



Sakigami fait partie des 3 Hanagami, les 3 dieux-singes avec Hasugami et Tsutagami. Tous les 3 ont des pouvoirs qui se rapportent à la végétation. Une légende japonaise, que l'on retrouve dans la ville de Nikko encore de nos jours, parle de 3 singes, nommés Mizaru, Kikazaru et Iwazaru. Le premier se cache les yeux afin de ne pas voir le mal, le deuxième se bouche les oreilles afin de ne pas entendre le mal, et le troisième se met la main devant la bouche afin de ne pas dire le mal. Sakigami est l'évocation de Mizaru, se cachant les yeux avec son shō afin de ne pas voir le mal.


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Totor 03/09/2009 15:08

C'est vrai, il y a plein de petits détails. Je crois que si je refais une nouvelle partie, j'essayerais d'y faire plus attention.

Heracle 30/08/2009 09:40

Je n'avais pas du tout fait le rapprochement avec les 3 singes de la sagesse. Mais maintenant que tu le montres, ça parait complètement évident. Ce jeu vidéo est vraiment plein de ressources.

Diddu 29/08/2009 16:19

A propos du shō et de Mizaru, le singe qui ne voit pas le mal, il existe un amusant proverbe japonais qui dit "Si le vent souffle, les tonneliers prospèrent".
Ce proverbe signifie que certains raisonnements sont tellement compliqués qu'ils finissent par être absurdes.

Le proverbe se décompose comme ceci :
- Si le vent souffle, le sable vole.
- Si le sable vole dans les yeux, le nombre d'aveugles augmente.
- Or, les aveugles jouent du shō et du shamisen.
- Si leur nombre augmente, il faut augmenter la production de ces instruments de musique.
- Or, on utilise de la peau de chat pour fabriquer le shamisen.
- Il faut donc tuer plus de chats pour fabriquer cet instrument.
- S'il y a moins de chat, les rats prolifèrent.
- Or, les rats rongent les tonneaux.
- Par conséquent, si le vent souffle, les tonneliers prospèrent.

Présentation

  • : Expérience-Japon
  • Expérience-Japon
  • : Venez découvrir le Japon et rêver un peu
  • Contact

Recherche