Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 octobre 2009 5 09 /10 /octobre /2009 13:53
L'histoire de la Princesse Fuse (Fuse-Hime) et des 8 guerriers canins est inspirée d'un très célèbre conte japonais, nommé Nansō Satomi Hakkenden et écrit dans la première moitié du XIXème siècle. Le conte est parfois simplement nommé Hakkenden.



Nansō Satomi Hakkenden signifie littéralement La légende des 8 chiens du clan Satomi d'Awa.
Nansō est en effet l'ancien nom de la province d'Awa, qui fait maintenant partie de la préfecture de Tokushima sur Shikoku.
Satomi est le nom de la famille dont parle ce conte.
Hachi, abregé en Ha est le chiffre 8 en japonais.
Ken est un vieux mot issu du chinois pour désigner le chien (le mot désormais utilisé est Inu).
Den enfin est l'abrévation de Densetsu qui signifie la légende.

L'histoire d'Hakkenden débute lorsque Satomi Yoshizane, jeune samouraï, rencontre un certain Kanamari Hachirou dans la province du Nansō. La province était alors en proie à une guerre, au cours de laquelle le souverain en place avait été assassiné par son premier conseiller. Celui-ci prit le pouvoir, avec l'aide de la femme de son ancien chef. Cette femme, nommée Tamazusa, passait pour être une sorcière, aux charmes aussi irrésistibles qu'à l'esprit diabolique.
Satomi et Hachirou décident de renverser ce couple d'usurpateurs, et parviennent à leur reprendre la province. Le conseiller est exécuté sur la place publique, mais Satomi épargne la femme. Son fidèle ami Hachirou s'oppose à cette décision, et pense qu'il faut mieux se débarasser d'elle aussi. Et finalement, Tamazusa est décapitée à son tour. Avant de mourir, elle lance un sort à Satomi : ses petits-enfants seront des chiens-bâtards errants.



























La victoire ne ramène cependant pas la paix, et la guerre continue dans la province. Hachirou meurt un jour au combat, et Satomi a de moins en moins d'alliés. Bientôt, le clan des partisans de Satomi se réduit à sa seule famille, c'est à dire lui-même, son fils, sa fille la princesse Fuse et le fiancé de cette dernière, nommé Daisuke. Le fils de Satomi meurt au combat, tandis que Daisuke est porté disparu. Isolé dans son château, Satomi pense que la situation est désespérée et se retrouve assiégé. Sans y réfléchir, Satomi parle à son chien, Yatsufusa, comme s'il se parlait à lui-même et dit : "Ah, je crois que nous sommes perdu. Dans une situation pareille, je serais prêt à offrir la main de ma fille à quiconque me ramènerait la tête de notre adversaire. Même à toi, mon brave chien". Et finalement, peu de temps après, le dernier assaut est lancé. Et à la surprise générale, c'est le chien qui tua le chef de ses adversaires et qui ramena sa tête dans sa gueule. La victoire, quasi-miraculeuse, était complète. Le clan Satomi avait repris le contrôle de la province, et bientôt tous se rangèrent derrière son autorité.

Mais cette victoire lui laissa un arrière-gout amer. Il ne se rappellait que trop bien ses propres paroles, et en homme d'honneur, n'avait d'autre choix que de s'y plier. Sa fille, la princesse Fuse, était habitée par le même sens de l'honneur et du sacrifice. Elle respecta donc la parole de son père, et unit sa vie à celle du chien de la famille. Elle décida cependant de quitter le château pour partir vivre avec le chien dans les montagnes. Elle emporta avec elle un chapelet bouddhiste de 108 perles. Elle prit aussi le soin d'emporter une dague afin de se défendre en cas d'agression par le chien. Elle le prevenu : Nous avons unit nos vies, mais tu ne me toucheras pas.

Le chien respecta ce pacte, et chaque jour, se chargeait de ramener de la nourriture à la princesse Fuse. Il l'écoutait réciter des sutras. Ils ne pouvaient communiquer verbalement, mais se comprenaient par de simples regards. Fuse et l'animal développèrent une complicité totale. A tel point qu'un jour, Fuse tomba mystérieusement enceinte. Mais cette grossesse n'avait rien d'ordinaire. Car c'est d'enfants spirituels qu'elle allait accoucher.

Peu de temps après, Daisuke, son ancien fiancé ré-apparu. Il n'était pas mort, et venait d'apprendre le destin tragique que vivait celle qui était toujours sa fiancée dans son coeur. La vision de ce "couple" qu'elle formait avec un chien lui était insupportable, et il décida de tuer le chien. Mais la princesse Fuse s'interposa et décéda elle-aussi. Dans un dernier souffle, Fuse lui expliqua la malédiction dont son clan était victime et lui demanda son aide. Lorsque son coeur s'arrêta de battre, son chapelet de perles se brisa. 100 perles se répandirent par terre. Les 8 dernières se dispersèrent à travers le pays et donnèrent alors naissances à 8 garçons, dans 8 familles différentes sans aucun lien entre elles. Mais chacun de ces nouveaux-nés portait sur lui une tâche de naissance représentant l'emblème du clan Satomi. Et le nom de chacun d'entre eux portait l'un des 8 kanjis inscrits sur les perles du chapelet.

Après avoir entendu les dernières paroles de la princesse Fuse, Daisuke décida de se faire moine, prit le nom de Chudai, et promit de retrouver les 8 enfants de Fuse. Mais chacun d'entre eux grandit séparement, sans connaitre l'existence les uns des autres, ni les conditions de leur étrange naissance.

Il se forgèrent chacun un caractère héroïque et incarnèrent la valeur du confucianisme dont ils étaient marqué. En grandissant, ils devinrent les 8 chiens-guerriers, et finirent finalement par se retrouver. Ils formèrent alors un groupe nommé Hakkenshi (littéralement, les 8 guerriers canins) et s'allièrent à Chudai pour surpasser la malédiction dont ils étaient accablé.



Ce conte japonais est très célèbre, et a fait l'objet de nombreuses adaptations, au cinéma et en drama. Une OAV animée est aussi parue. Et le jeu vidéo Ōkami y fait lui aussi largement référence, comme nous le verrons demain.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Ginko 09/08/2012 14:34

Les 100 perles qu'on ramasse tout au long du jeu pourraient donc être celles du chapelet de Fuse qui n'ont pas donné naissance aux guerriers canins ?

En tout cas, merci pour ce blog. Je connaissais déjà certaines de ces légendes mais j'ai pu en découvrir des nouvelles grâce à toi ! :-D

Diddu 09/08/2012 19:13



Effectivement, je n'y avais pas songé, et ce n'est pas clairement mentionné, mais cela pourrait tout à fait correspondre !


 


Merci pour le compliment, le but de ce blog est justement de partager et d'échanger autour de ces aspects du jeu, je suis toujours ravi lorsque c'est le cas.



Kobal 10/01/2011 02:12


Intéressant ça me fait vaguement penser a un personnage dans le manga Naruto qui peut invoquer des chiens guerriers.
Il me semble que ce gang de chiens compte huit membres


Diddu 10/01/2011 08:39



Tiens, salut Kobal, ça faisais un bout bout de temps !
J'espère que tu te portes bien.


 


Je ne connais pas bien Naruto, mais cette ressemblance n'est guère étonnante car Naruto et Okami s'inspirent tous les deux de nombreux aspects identiques du folklore japonais, le plus célèbre
étant sans doute le renard à 9 queues, Kyubi.



pod 13/10/2009 16:13


Belle et triste histoire une fois encore.


Présentation

  • : Expérience-Japon
  • Expérience-Japon
  • : Venez découvrir le Japon et rêver un peu
  • Contact

Recherche