Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 octobre 2009 1 05 /10 /octobre /2009 15:51
Le temple Tōkei-ji à Kita-Kamakura, est surnommé le temple du divorce. En effet, ce temple a une histoire un peu particulière. Il a été fondé en 1285, et était à l'origine un couvent. Il faut savoir qu'au Japon, jusqu'en 1873, seuls les hommes pouvaient demander le divorce. Une femme ne pouvait se séparer de son mari. Néanmoins, il leur était possible de s'isoler dans ce temple. Et si elles y passaient 3 ans, à vivre en communauté avec les autres femmes, elles étaient considérées comme libérées vis-à-vis de leurs obligations maritales. Par la suite, lorsque le divorce des femmes fut enfin autorisé, ce temple se mua en monastère. Puis, il fut rattaché à l'Engaku-ji et devint un temple de la secte zen Rinzai. De nos jours, il est devenu un lieu de tourisme, mais abrite aussi un cimétière dédié aux femmes.

Posted Image

Posted Image

Posted Image

Posted Image

Posted Image

Partager cet article

Repost0

commentaires

T

Le Japon est un pays assez misogyne. Il parait que le mot signifiant épouse au Japon s'écrit femme au foyer.


Répondre

Présentation

  • : Expérience-Japon
  • Expérience-Japon
  • : Venez découvrir le Japon et rêver un peu
  • Contact

Recherche