Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 octobre 2009 6 24 /10 /octobre /2009 15:48
Suite et fin de la visite du Tōshō-gū de Nikkō. Je vous invite aujourd'hui à pénétrer dans le sanctuaire du temple. C'est en son centre que se trouve un petit mausolée où reposent les cendres de Tokugawa Ieyasu, le fondateur de la dynastie qui porte son nom et qui règna sur le Japon pendant 250 ans. Cet illustre personnage de l'histoire politique du Japon devint shogun assez tardivement, à l'âge de 60 ans. Mais c'est le résultat d'une vie entière passée à tout faire avec ce seul objectif en tête. Fils d'un petit seigneur local, rien ne le destinait à exercer plus tard de telles responsabilités.
A l'âge de 60 ans donc, en 1603, il devient shogun, c'est à dire seigneur féodal, et décide de déménager sa capitale de Kyoto à Edo, la future Tokyo, qui n'était encore à l'époque qu'un petit village marécageux. Il dirigea le pays d'une main de fer et surtout avec beaucoup de finesse politique et militaire. Mais Tokugawa Ieyasu était aussi une personne à l'ego surdimensionné. Il se prenait en effet pour un dieu vivant, et se prétendait même la réincarnation de Bouddha. A sa mort, il reçu le titre posthume de "Grande Réincarnation qui illumine l'Orient".


Les cendres de Tokugawa Ieyasu reposent donc au mausolée du Tōshō-gū. On accède à cet espace en passant par le grande porte Karamon. Comme vous pouvez le constater, nous n'étions pas seuls à nous y rendre ce jour-là !

Posted Image
Posted Image

Le sanctuaire intérieur (Honden) quand à lui n'est pas ouvert aux visites. Mais on peut se rendre jusqu'à la tour du trésor, dans laquelle les cendres de Tokugawa Iematsu sont entreposées.

Partager cet article

Repost0

commentaires

H

Le shgun est le vrai dirigeant du pays si je comprends bien. L'empereur n'a donc qu'un rôle symbolique ?


Répondre

Présentation

  • : Expérience-Japon
  • Expérience-Japon
  • : Venez découvrir le Japon et rêver un peu
  • Contact

Recherche