Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 octobre 2009 7 25 /10 /octobre /2009 15:55
Si le Tōshō-gū est le mausolée de Tokugawa Ieyasu, le Taiyuin-byo toujours à Nikkō est celui de son petit-fils, Tokugawa Iemitsu. Le sanctuaire se compose de 6 zones successives, délimitées par autant de portes. C'est dans le dernier sanctuaire que reposent les cendres de Tokugawa Iemitsu. Lorsqu'on lui construisit son mausolée, on donna à Iemitsu son nom posthume : Taiyuin. D'où le nom de ce sanctuaire.

La première porte se nomme la Niomon. On ne les distingue pas bien, mais de chaque côté de cette porte, nous retrouvons les deux niō (dieux guerriers gardiens) que sont Naraen Kongō et isshaku Kongō qui montent la garde, comme à l'entrée de tous les temples bouddhiques du Japon. Je vous renvois à l'article que je leur avais consacré sur la page de la porte Daimon au mont Koya pour plus d'explications.

Posted Image
Posted Image
Une fois la porte Niomon passée, on entre donc véritablement dans le temple. Et on prend un vrai plaisir à parcourir ses chemins escarpés. Le sanctuaire est en effet lui aussi entièrement integré au sein de la forêt de cèdres de Nikkō. Comme vous pouvez le voir sur les photos, l'ensemble a un charme fou.

Posted Image
Posted Image
Posted Image
Entre la première et la deuxième porte du Taiyuin-byo se trouve un ensemble de lanternes de pierre, offertes par les seigneurs féodaux (les daimyo) à la mort de leur shogun :

Posted Image
Et juste à côté se situe la fontaine de granit. Sur son plafond est peint un dragon qui se reflète dans l'eau de la fontaine par temps clair.

Posted Image

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Heracle 28/10/2009 16:52


Ce temple entouré des arbres de la forêt est tès beau. L'endroit semble calme et reposant, et la pluie ajoute certainement une atomsphère un peu particulière en plus.


Présentation

  • : Expérience-Japon
  • Expérience-Japon
  • : Venez découvrir le Japon et rêver un peu
  • Contact

Recherche