Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 décembre 2009 2 15 /12 /décembre /2009 19:55
La chimère est un monstre qu'on retrouve dans de nombreuses mythologies. Il s'agit toujours d'un croisement entre divers animaux. Dans la mythologie japonaise, la chimère s'appelle un nue, et est composée d'une tête de singe, d'un corps de Tanuki, de pattes de tigre et d'une queue de serpent.


Cette créature, composée de maintes parties animales, se camoufle en bouilloire à thé. On dit que ce n'était qu'un simple objet jusqu'à ce qu'il fut ensorcelé. Devenue bouilloire cuirassée, la créature ne peut être terrassée. Pourtant, la rumeur dit qu'à force de coups répétés, sa couleur fini par s'atténuer. Il suffira alors de la couper en deux pour qu'elle disparaisse sous vos yeux.

Le camouflage en bouilloire à thé de la chimère ne doit rien au hasard. Cela est dû à l'une des caractéristiques de l'animal qui compose son corps, le Tanuki, et qui provient d'un vieux conte en rapport avec cet animal, le conte de la bouilloire.


Un jour, un prêtre accrocha à l'âtre de sa cheminée une bouilloire à thé afin de faire bouillir de l'eau. Quelle ne fut pas sa surprise lorsqu'il vit, sous ses yeux ébahis, la bouilloire se transformer en Tanuki ! Les quatre pieds de la théière se transformèrent en autant pattes, le bec verseur prit l'aspect du museau de l'animal et l'anse de la théière devint sa queue.

Médusé, le prêtre appella les novices du temple afin qu’ils puissent contempler le phénomène. Pendant qu’ils discutaient, la bouilloire s’envola à travers la pièce. Le prêtre et ses novices se lancèrent à sa poursuite, mais avec une étonnante souplesse, l'animal-objet leur échappait. Finalement, conjuguant leurs efforts, ils réussirent à s'en saisir et le mirent dans une boîte afin de le transporter et de s'en débarrasser. Dans sa boite, le Tanuki reprit sa forme de bouilloire et se calma.

Le prêtre pensa alors qu’il serait dommage de jeter cette bouilloire alors qu’il pourrait la vendre même pour un faible prix. Il proposa l'objet à un marchand ambulant, celui-ci l'acheta pour une faible somme, et le ramena chez lui.

La nuit suivante, il fut réveillé par du bruit. En ouvrant les yeux, il eut la surprise de découvrir la bouilloire courir dans la pièce, se déplacant avec de véritables pattes et avec un corps comme couvert de fourure. Il écarquilla les yeux et regarda de nouveau. Mais il ne vit que la simple bouilloire qu'il avait acheté la veille, immobile et tout à fait normale. Il se dit alors qu'il avait dû rêver et se rendormit.

Le lendemain, il accrocha la bouilloire au dessus d'un feu afin de faire bouillir de l'eau. Immédiatement, celle-ci se transforma de nouveau en Tanuki et hurlait :"Au secours, à moi, je brûle !". Le Tanuki se mit alors une fois encore à courir dans tous les sens. Le marchand resta un instant stupéfait, puis se saisit de l'animal et l'observa attentivement. Le Tanuki, démasqué, prit alors la parole et lui proposa un marché. Il lui fit promettre de ne plus jamais le mettre sur le feu, en échange de quoi, il ferait de lui un homme riche. Le marchand se montra bien entendu tout de suite intéressé et accepta. Dans l'après-midi, le Tanuki accompagna le marchand au marché de la grande place de la ville, et fut déposé sous forme de bouilloire sur une estrade. Le marchand appela autour de lui qu'on vienne voir ce qu'il avait à présenter, et lorsque la foule fut réunie, la bouilloire se changea en Tanuki. Le Tanuki se mit à chanter, à danser, à effectuer tout un tas de tours et amusa beaucoup les gens qui assistaient à ce spectacle. Ils renouvelèrent cette scène pendant plusieurs jours d'affilée en faisant payer les spectateurs, qui venaient toujours plus nombreux assister à la danse de cette bouilloire.

Un jour, le marchand dit au Tanuki qu'il avait désormais gagné suffisament d'argent avec lui, et qu'il ne serait pas honnête de sa part d'en profiter davanatge. Il demanda alors au Tanuki s'il voulait retourner au temple. Le Tanuki accepta, mais à la condition qu'on lui promette de ne plus le remette sur le feu. De retour au temple, le prêtre fut tout ému de revoir sa bouilloire-Tanuki revenir. Il s'excusa pour l'avoir placé fait chauffer, et lui aménaga un coin confortable. Il lui promis de ne plus recommencer, et lui demanda de porter chance à son temple. Le Tanuki repris sa forme de bouilloire et fut disposé avec honneur, des gâteaux de riz toujours à portée de main. Mais à partir de ce jour, plus personne ne le vit jamais se transformer à nouveau en Tanuki.

Transformation d'un Tanuki en bouillloire dans le film d'animation Pompoko des studios Ghibli.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Expérience-Japon
  • Expérience-Japon
  • : Venez découvrir le Japon et rêver un peu
  • Contact

Recherche