Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 décembre 2009 3 30 /12 /décembre /2009 15:38
Rechiku et Nechiku sont les 2 gardiens du temple Iriwaku, au mont Ezofuji, dans les contrées nordiques et enneigées de Kamui. Il s'agit de 2 hiboux mécaniques dont le corps contient pour chacun d'entre eux une immense horloge, analogique (à aiguilles) pour Rechiku et digitale (à chiffres) pour Nechiku. Cela leur permet de contrôler le temps à leur guise. Le combat contre Rechiku et Nechiku est certainement l'un des plus marquants du jeu. Il se déroule dans une vaste arène, en pleine nuit et par une tempête de neige. Mais surtout, les distorsions temporelles font qu'Amaterasu combat aux côtés de sa propre incarnation datant d'un siècle, Shiranui, puis par la suite aux côtés d'un autre loup tout aussi charismatique, Okikurumi. Bref, le combat est dantesque, et extrêmement plaisant à jouer.


Démon d'or Rechiku : La signification du nom "Rechiku" a été perdue il y a bien longtemps, même au sein de la tribu des Oina. Cependant, la tradition prétend que ce yokaï est la moitié d'un duo de démons bannis par la déesse du soleil. Bien qu'il existe de nombreux contes et chansons, aucune preuve écrite ne peut confirmer cette histoire. La tribu considère cette légende comme impure et a interdit tous les écrits qui s'y rapportent.


Démon d'argent Nechiku : Nechiku est étroitement lié à Rechiku. Ils sont deux faces d'une même pièce. A l'origine, ces 2 noms ne formaient qu'un seul mot, "Rechikunechiku". Une phrase qui peut signifier "l'un compte le temps qui passe, l'autre annonce la mort... L'engrenage de la lune... La clé du commencement".


Sévissant à Kamui, Rechiku et Nechiku trouvent logiquement leur origine dans les mythes Aïnous. Pour cela, il faut rependre leurs noms complets en japonais. Rechiku se nomme en effet au Japon Moshirechiku, et Nechiku se nomme Kotanechiku. Moshirechiku est formé de Mosir en Aïnou, et retranscrit Moshiri en Katakana, qui signifie pays, ainsi que du mot Cikap (transcrit en Chikapu) qui signifie hibou. Quand à Kotanechiku, il est formé de Kotan qui signifie village et de Cikap lui aussi.
Kotanechiku et Moshirechiku signifient donc hibou du village, et hibou du pays (sous-entendu, du village et du pays des Aïnous).


Dans la mythologie Aïnoue, il existe un poème qui est resté à propos de ces deux divinités, Moshirechiku et Kotanechiku. Il s'agit de ces 2 phrases :

sirokanipe ranran piskan
(la goutte d'argent tombe, tombe, sans s'arrêter)
konkanipe ranran piskan
(et la goutte d'or tombe, tombe elle-aussi)


Les 2 gouttes dont il est ainsi question sont des images figurant les larmes des hiboux. La larme d'argent est celle de Kotanechiku et la larme d'or est celle de Moshirechiku. On comprend ainsi mieux pourquoi ces 2 divinités Aïnoues ont été représentées dans Ōkami par des hiboux (l'animal du mythe), de couleur dorée et argentée (en référence à ce poème qui leur est consacré), et sous la forme d'animaux mécaniques (l'or et l'argent sont des métaux).

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Expérience-Japon
  • Expérience-Japon
  • : Venez découvrir le Japon et rêver un peu
  • Contact

Recherche