Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 janvier 2010 7 24 /01 /janvier /2010 16:53
La reine Himiko aurait réellement existé. J'emploie le conditionnel, car on retrouve sa présence dans de très anciens récits chinois et japonais, mais les différentes versions se contre-disent, tant et si bien qu'on ne sait pas précisement à quelle date elle aurait régné, ni même si elle a donc réellement existé. La version la plus couramment admise est qu'elle aurait été l'impératrice Jingū, et qu'elle aurait vécu à la fin du Ier siècle de notre calendrier. Elle aurait assuré la régence du pays au décès de son mari, aurait mené une grande guerre en Corée, et serait la mère d'Ōjin, considéré comme le premier empereur historique du Japon (les empereurs précédents sont considérés comme légendaires). Ōjin lui-même a par la suite été déifié, et a pris le nom de Hachiman Daimyōjin, le dieu de la guerre. Hachiman Daimyōjin est vénéré à Kamakura dans le sanctuaire Tsurugaoka Hachiman. Il est aussi le dieu protecteur du clan Minamoto, dont l'un des plus célèbres représentants est Minamoto no Yoshitsune, aussi connu sous le nom d'Ushiwaka. (Les liens renvoyent aux différents articles consacrés à ces personnages historiques ou imaginaires, dont il est abondamment fait référence dans Ōkami).


Mais d'autres historiens pensent que la reine Himiko n'est pas l'impératrice Jingū. Pour certains, elle serait l'incarnation de la déesse Amaterasu. Pour d'autres, elle serait une prêtresse aux pouvoirs surnaturels. Ce qui est certain, c'est qu'on retrouve sa trace dans le récit de la guerre des Trois Royaumes de Corée. Les récits s'accordent à dire qu'elle aurait vécu dans la région de Yamatai, qui correspond à l'actuelle province de Yamato au nord de Kyūshū. Tout récemment, en mai 2009, un historien japonais a publié un article en affirmant qu'il pense avoir localisé la tombe de la reine Himiko, dans la préfecture de Nara. Néanmoins, l'agence impériale japonaise a refusé l'exhumation du tombeau et la poursuite de ses recherches. L'origine mythologique de la famille impériale japonaise reste un sujet très sensible dans le pays, et la vie de la reine Himiko risque de rester pour de nombreuses années encore le plus grand sujet de débat et de polémique sur l'histoire ancienne du Japon. Les historiens ont même donné un nom à ce débat sur l'existence réelle ou non de la reine Himiko et de son lien possible avec la famille impériale. Ils ont appelé ça "la controverse Yamatai".

Le nom de cette reine, Himiko, est un mot construit à partir des termes Hime, qui signifie Princesse, et Mikoto, qui signifie Majesté.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Expérience-Japon
  • Expérience-Japon
  • : Venez découvrir le Japon et rêver un peu
  • Contact

Recherche