Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 janvier 2010 5 01 /01 /janvier /2010 16:26
Kyubi est un renard inspiré de Kitsune, une divinité japonaise parmi les plus importantes que compte la religion shintoïste.


Les Kitsune sont des renards, et même plus souvent des renardes. Ils passent pour être des esprits malicieux et rusés, aimant jouer des tours et ont plutôt mauvaise réputation. Ils sont dotés de pouvoirs magiques, qui leur permettent notamment de prendre possession du corps de certains humains et ainsi de se faire passer pour eux. En réalité, un Kitsune est capable de changer de forme et de prendre de multiples apparences. Plus un Kitsune vieillit, plus grands sont ses pouvoirs magiques. Avec le temps, il gagne aussi de nouvelles queues, et le nombre de queues de cet animal est un bon moyen d'estimer son âge. D'une seule queue pour les nouveaux-nés, à deux queues pour les enfants, et jusqu'à neuf queues pour les plus vieux et les plus puissants Kitsune.

Au départ, les Kitsune étaient les messagers de la déesse du riz Inari. Lorsque l'on sait que le riz est à la base de l'alimentation japonaise et occupe une place prépondérante dans la culture du pays, on comprend aisément l'importance de la déesse Inari dans la religion shintoïste. Et il en découle donc aussi une place privilégiée pour ses messagers, les Kitsune. Et ce d'autant plus qu'avec le temps, Inari et Kitsune ont finit par se confondre. Néanmoins, Kitsune reste bien la représentation matérialisée sous la forme d'un renard de la déesse Inari qui, elle n'est jamais représentée. Ceci explique pourquoi on trouve des statues de Kitsune à l'entrée des sanctuaires dédiés à Inari. Les sanctuaires dédiés à Inari sont des sanctuaires shintoïstes, mais comme souvent au Japon, les différentes religions du pays se mêlent, et de fait, Kitsune appartient aussi à la religion bouddhistes, et même taoïste.

Au départ, les Kitsune étaient donc plutôt des créatures au présage heureux. Mais leurs pouvoirs magiques et les maléfices qu'ils peuvent en tirer en ont fait des esprits redoutés. Leur capacité la plus crainte est bien entendu celle qui leur permet de prendre possession de leurs victimes. Mais les Kitsune ont aussi la capacité de souffler du feu ou de s'embraser. Ainsi, lorsqu'un feu se déclenche de façon spontanée et mystérieuse, on n'hésite pas à incrimer les Kitsune dans cet incendie. De proche en proche, les Kitsune se sont ainsi vu reprocher beaucoups de maux qui accablent les humains. On les accuse d'amener des maladies, de provoquer des épidémies, ou encore des famines. On leur prête même des pouvoirs encore plus surnaturels, comme la possibilité de distordre le temps et de courber l'espace.

Dans Ōkami, Kyubi est le maitre de l'ile Oni. Il s'agit d'un renard à neuf queues, ce qui représente le maximum possible. Comme nous l'avons vu dans l'article précédent qui lui est consacré, Kyubi a pris possession du corps de la prêtresse Tsuzura. Chacune de ses neuf queues renferme un esprit vengeur.

Connue également sous le nom d'Izuna, cette créature est fréquemment la proie d'envoutements. Certains sorciers opportunistes et compétents l'utilisent pour leur enrichissement, bien qu'il s'agisse là d'un risque souvent incompris, car cette bête est source de famine et d'épidémie. Il faut donc rester très prudent et faire pruve d'une grande habilité magique pour contrôler cet animal puissant.

De nombreux autres jeux vidéo font apparaitre des Kitsune, parfois même très célèbres. On pense bien entendu à Tails, le compagnon de Sonic, qui est un renard à deux queues. Dans Tales of Symphonia, l'un des personnages se nomme Sheena Fujibayashi et est accompagné en permanence de Corrine, un esprit censé avoir été créé par l'homme et ayant l'apparence d'un renard à trois queues. Lorsqu'elle trouve la mort, Corrine devient Verius, un esprit ayant la forme d'un renard à neuf queues adulte. Enfin, dans Pompoko, le chef d'oeuvre de Isao Takahata des studios Ghibli, le peuple des Kitsune apparait comme s'étant adapté au monde des humains avant même les tanukis et partage avec eux Le Grand Art, qui est le nom donné à leur don de polymorphie.

Partager cet article

Repost0

commentaires

S

D'ailleurs le nom de Feunard en anglais est "Ninetale"
Jeu de mots entre ninetail (9 queues)et tale qui (si je ne me trompe pas) veut dire conte.
Sinon c'est trés complet rien à redire


Répondre
L

Il y en a aussi dans les livres de "The Vampire Diaries " ce sont deux jumaux ( Misao et Shinchi ) Kitsune a neuf queus, ils sont maléfique et mettent le chaos dans la ville et la plonge dans les
ténèbres. Le héros tentent de les vaincres, il y a beaucoup de référence à la légende japonaise, car il y a même une ancienne pretresse qui essaye de les aider à les débarasser et tout ..


Répondre
F

D' ou vient le nom de Kyûbi du coup ?
Rien à dire sinon, très bon arcticle qui nous apprend pas mal de choses^^


Répondre
D

Kyûbi signifie tout simplement "neuf queues" en japonais !
Merci pour ton commentaire.


T

Kyubi, dans naruto, est le démon a neuf queues.
Dans Pokémon, il y a Goupix, qui possède je crois 4 queues, et son évolution, Feunard, qui en possède neuf.


Répondre
D

Goupix possède 6 queues en réalité. Feunard quand à lui en possède bien 9.
A noter que Kyubi dans la version anglais d'Okami se nomme tout simplement Ninetails.


R

Dans "Princesse Mononoke", la louve mère considérée comme une déesse possède deux queux. Cela aurait-il un lien avec cette légende?


Répondre

Présentation

  • : Expérience-Japon
  • Expérience-Japon
  • : Venez découvrir le Japon et rêver un peu
  • Contact

Recherche