Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 juin 2011 7 19 /06 /juin /2011 17:49

Ningyo est le mot japonais qui désigne une sirène. Il n'y a pas de différence fondamentale entre le mythe occidental des sirènes issues d'Europe du nord et le mythe japonais. Il s'agit dans les 2 cas de créatures, mi-femme, mi-poisson, qui apportent le malheur à ceux qui les croisent. Ainsi, dans la tradition japonaise, pêcher une sirène est un mauvais présage pour la pêche et la navigation, et la découverte d'une sirène sur une plage est annonciatrice de catastrophes naturelles.

 

http://lock07.free.fr/Muramasa/ningyo.jpg

 

Les sirènes sont connues pour leurs chants ensorceleurs, visant à attirer l'attention des navigateurs. Cependant, on trouve dans d'anciens récits japonais des descriptions un peu différentes des sirènes, où celles-ci, outre leur corps de femme et leur queue de poisson, seraient ornées d'écailles dorées afin de renforcer leur pouvoir d'attraction, mais aussi d'une gueule de singe révelant leur véritable nature lorsqu'on les découvre de plus près. L'apparence des sirènes dans Muramasa reste très classique et proche de l'image occidentale.

 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/d/d7/SekienNingyo.jpg

 

L'un des récits traditionnels japonais relatifs aux sirènes les plus connus est sans aucun doute Happyaku Bikuni, que vous pouvez retrouver en cliquant sur le lien, et qui narre l'histoire d'une jeune fille ayant mangé de la chair de ces créatures imaginaires.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Expérience-Japon
  • Expérience-Japon
  • : Venez découvrir le Japon et rêver un peu
  • Contact

Recherche