Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 novembre 2009 2 10 /11 /novembre /2009 15:20
Le parc Ueno est le troisième plus grand espace vert de Tōkyō. Historiquement, l'endroit fut d'abord un temple, le Kani-ji, construit par Ieyasu Tokugawa pour protéger son château des esprits malins. Le temple fut détruit lors de la guerre de Boshin en 1868, puis l'endroit très boisé fut decrété public à la fin du XIXème siècle.
Le parc Ueno renferme un certains nombre de monuments où de lieux très appreciés des touristes, mais aussi des tokyoïtes :  le célèbre zoo d'Ueno abrite un grand panda qui est devenu le symbôle de lieux. Plusieurs temples bouddhistes et plusieurs sanctuaires de différentes tailles jallonent le parc, notamment le sanctuaire Gojo qui renferme des statues de renard Inari. Et enfin la statue de Takamori Saigō, considéré comme le dernier samouraï japonais.
Cet illustre personnage est connu pour avoir été l'un des leaders de la guerre de Boshin, qui reprit le pouvoir à l'empereur en 1868 et installa la révolution Meiji dans le pays. Il refusait le nouvel ordre qui se mettait en place à la fin de l'ère Meiji, et se révolta donc contre l'empereur. Mais le nouvel ordre qui s'installa suite à cette victoire allait mener à un rôle de moins en moins important pour les samouraïs, au profit de personnalités venues du monde civil. De plus, le pays s'ouvrait sur l'extérieur. Perdant ainsi de leur influence, les samouraïs prirent les armes de nouveau, et une nouvelle grande guerre éclata. Takamori Saigō fut cette fois défait. Mais il réclama le droit de se suicider plutôt que d'être abattu par l'ennemi. Il se fit donc Seppuku (suicide rituel japonais qui consiste à se planter un sabre dans le ventre, puis à la remonter vers le thorax jusqu'à ce que mort s'en suive). Bien plus tard, il reçu un pardon posthume de la nation. Et depuis, sa statue trône fièrement au parc Ueno, où il est accompagné de son fidèle petit chien.

Posted Image
Le parc Ueno est célèbre pour ses cerisiers en fleurs au printemps. Les japonais aiment s'y réunir en famille ou entre collègues pour pique-niquer. Ainsi, pendant une semaine, le parc est recouvert de nappes bleues au pied des arbres. La fête continue jusque tard le soir. Cette tradition a débuté dès l'ouverture du parc au public à la fin du XIXème siècle, comme le montre l'estampe Ukiyo-e ci-dessous :




Enfin, le parc Ueno est aussi réputé pour être le lieu où se réunissent les sans domicile fixe de Tōkyō. Ceci s'explique par le fait que le parc ne ferme pas la nuit. On reconnait aisément cette population par leurs abris constitués de petites cabanes, elles aussi recouvertes de bâches bleues. Néanmoins, ils se font assez discrets : la misère est cachée au Japon, et l'absence de réussite dans ce pays où la pression sociale est forte est vécue par les SDF comme un véritable échec personnel dont ils ont honte.


Note : la première photo est de moi. L'ensemble des suivantes à été prise sur divers sites sur internet.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

jacques nishimi 17/10/2012 11:44

je trouve formidable que vous aimez le japon, c'est un pays aux milles facettes
il y a toujours quelque chose a visiter ou a découvrir, c'est mon cas chaque année en avril je me trouve a ueno pour le hanami la fête des cerisiers.

Diddu 17/10/2012 12:07



Vous avez bien de la chance de pouvoir fêter hanami chaque année au Japon


Je partage votre avis, le Japon est un pays aux mille facettes, souvent connu pour quelques uns seulement de ses aspects culturels, mais qui a bien plus à offrir. C'est un peu le but de mon blog,
partager ma passion pour ce pays et sa culture.



Présentation

  • : Expérience-Japon
  • Expérience-Japon
  • : Venez découvrir le Japon et rêver un peu
  • Contact

Recherche