Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 juin 2014 3 04 /06 /juin /2014 13:28

After Bit est une émission consacrée à l'étude et l'importance de la musique dans le jeu vidéo. Les deux auteurs de ces critiques ont consacré un diptyque de leur émission à l'étude instrumentale et technique d'Okami. Une autre manière d'appréhender toutes les richesses du jeu.

 

Bon visionnage !

 

 

 

Repost0
5 août 2013 1 05 /08 /août /2013 22:11

Bakugami est le dieu des explosions. Il prend les traits du dernier animal des signes du zodiaque oriental, à savoir le sanglier. Son fils ici représenté est donc logiquement un marcassin.

 

http://lock07.free.fr/Nihonga/Bakugami1.JPG

 

Dans l’astrologie japonaise, il est dit que les personnes de ce signe ont une personnalité dynamique et explosive. C’est sans doute la raison pour laquelle la constellation de Bakugami dans Ōkami se situe juste au-dessus de la maison d’un artificier et que son pouvoir se nomme Bombe Flamboyante. Les bombes qu’il permet de créer servent à faire exploser des rochers, à dégager l'entrée d’une grotte ou être employées au combat. Elles servent aussi à donner des feux d’artifice, un art et un spectacle incroyablement populaire en Asie. Les feux d’artifice, hanabi (花火) en japonais, illuminent les nuits d’été japonaises et sont toujours de grandes fêtes très appréciées

 

http://lock07.free.fr/Okami/Bakugami.jpg

 

Le nom de Bakugami provient du japonais bakudan 爆弾, qui signifie bombe.

 

http://lock07.free.fr/Okamiden/Bakugami.jpg

Repost0
29 juillet 2013 1 29 /07 /juillet /2013 21:45

Kabegami, littéralement le dieu des murs, permet avec son pouvoir Danse du Chat de grimper aux murs verticaux en suivant sa trace laissée sous la forme d’empreintes de félidé. C'est donc naturellement sous la forme d'un chat que cette divinité apparait dans Ōkami.

 

http://lock07.free.fr/Nihonga/Kabegami1.JPG

 

Le pouvoir de Kabegami, à la différence des autres divinités, ne s'obtient pas uniquement en dessinant sa constellation du zodiaque dans le ciel, mais en grimpant tout d'abord au sommet de la tour du chat abandonné. Ceci s'explique par le fait que le chat n'est pas un signe astrologique oriental, car il s'est fait déposséder de sa place par le rat suite à une ruse de ce dernier. C'est de cette filouterie que proviendrait la haine indicible qui oppose les chats et les rats. La légende de la tour du chat abandonné est quant à elle une vieille légende chinoise, qui est d'ailleurs reprise dans de nombreuses œuvres de la culture populaire, telles que Dragon Ball et son célèbre maitre Karine, qui vit au somment de la tour du même nom.

 

http://lock07.free.fr/Okami/Karine.jpg

 

Le décor devant lequel se tient Kabegami est inspiré des paravents japonais dénommés byōbu, qui sont classiquement peints à la feuille d’or et richement décorés avec des motifs floraux ou animaux. Celui-ci est orné d’un pin blanc japonais dit à cinq aiguilles, une espèce connue pour son élégance et sa longévité, et se prêtant particulièrement bien à la tradition du bonsaï.

 

http://lock07.free.fr/Okami/Kabegami.jpg


Enfin, au sommet de la composition se tient une gigantesque carpe koï, un poisson que l’on trouve partout dans les bassins des jardins japonais. Inspirant le calme et la sérénité, les carpes koï représentent aussi la force, du fait de leur capacité à remonter à contre-courant les rivières et cascades. La légende raconte que les plus persévérantes d’entre elles finissent par remonter jusqu’au ciel où elles se transforment alors en dragons. Ca ne vous fait pas penser au Pokemon Magicarpe ?

 

http://www.pokepedia.fr/images/0/06/Magicarpe-RFVF.png

Repost0
22 juillet 2013 1 22 /07 /juillet /2013 21:29

Moegami est le dieu brûlant. Son pouvoir se nomme d'ailleurs Colère Ardente, et permet de jouer avec le feu, afin de brûler décors et ennemis gênants. Son caractère flamboyant accentué par son superbe plumage embrasé et sa longue pipe allumée contrastent d'autant plus avec cette représentation de nuit.

 

http://lock07.free.fr/Nihonga/Moegami1.JPG

 

Son apparition dans le jeu laisse d'abord penser qu'il s'agit d'un Phénix embrasé lorsqu'on le voit surgir de loin, mais il s'agit en réalité d'un coq, tout comme le signe zodiacal chinois auquel il est rattaché. Cet amalgame est volontaire, puisque Moegami est le dieu du feu, comme son nom le suggère. Moe provient en effet des verbes moeru qui signifie brûler et moeageru qui signifie flamboyer. Le phénix est un clin d'oeil à la mythologie grecque, où cet oiseau incarne le feu.

 

http://lock07.free.fr/Okami/Moegami.jpg

 

On le découvre seul dans Ōkami, et accompagné de sa progéniture dans Ōkamiden.

 

http://lock07.free.fr/Okamiden/Moegami.jpg

Repost0
15 juillet 2013 1 15 /07 /juillet /2013 14:15

Les dieux-singes bénéficient d'un soin et d'un développement de leur personnalité tout particulier dans Ōkami. Au nombre de trois, ils sont les kamis de la floraison, ceux qui permettent l’éclosion de la nature. De plus, ils sont tous dotés d’instruments de musique traditionnels japonais.

 

http://lock07.free.fr/Nihonga/Sakigami1.JPG

 

Sakigami-ko représenté ici joue d’un petit tambour nommé den-den daiko. Cet instrument de musique à percussion est utilisé dans les festivals religieux au Japon mais est aussi un jouet pour les enfants. Il est constitué de bois de bambou et de papier qui forme une caisse de résonnance. Le son caractéristique de ce petit tambour est produit en le secouant, ce qui entrechoque les deux petites boules sur la membrane. Ce tambour à boulettes ou tambour hochet est aussi parfois nommé tambour de singe. C’est sans doute la raison pour laquelle le fils de Sakigami l’a choisi !

 

http://lock07.free.fr/Okamiden/Sakigami.jpg

 

Sakigami quand à lui joue du shō, un instrument à vent traditionnel japonais. Le shō est un orgue à bouche, créé à partir de tiges creuses de bambou. Son origine remonte à l'importation au Japon d'un instrument chinois, le sheng, pendant l'époque Nara. Les japonais l'ont adopté, en ont fait quelques modifications, réduisant notamment sa taille. Il est au centre du courant musical gagaku, qui fut la musique jouée à la court impériale durant la période Heian.

 

http://lock07.free.fr/Okami/Sakigami.jpg

 

Le nom de Sakigami provient du verbe sakimidareru 咲き乱れる, qui signifie couvrir de fleurs.

Repost0
8 juillet 2013 1 08 /07 /juillet /2013 14:05

Kasugami est le dieu de la brume. Il est incarné sous la forme d’un mouton, le huitième des douze animaux du zodiaque japonais. Les marques rouges qu’il porte sur son visage témoignent de sa nature divine.

 

http://lock07.free.fr/Nihonga/Kasugami1.JPG

 

Son principal attribut est la gourde d’alcool de riz (saké) qu’il porte sur son dos. Cela lui sert à réanimer les âmes perdues dans la brume tel un Saint-Bernard. Ce dieu a néanmoins une part de comique en lui, car il n’hésite pas à l’occasion à s’abreuver de ce saké, parfois jusqu’à l’ivresse. 


Son pouvoir dans Ōkami se nomme Brume Occulte, et lui permet de ralentir le cours du temps en l’enveloppant d’un épais brouillard, agissant comme une distorsion de l’espace et du temps.

Son nom provient du mot japonais kasumi , qui signifie brume. 

 

http://lock07.free.fr/Okami/Kasugami.jpg

Repost0
1 juillet 2013 1 01 /07 /juillet /2013 10:39

Ce poulain se nomme Kazegami-ko, ce qui signifie fils (ko) du dieu (kami ) du vent (kaze ). Kazegami est en effet l’incarnation sous la forme d’un cheval de la divinité du vent dans Ōkami.

 

http://lock07.free.fr/Nihonga/Kazegami1.JPG

 

Allégorie du cheval ailé Pégase de la mythologie grecque, Kazegami emprunte à ce dernier son esthétisme et plusieurs symboles. Son pouvoir n’est néanmoins pas de voler, mais de contrôler et de diriger les vents.

Son fils est représenté ici durant l’automne. Les feuilles mortes tourbillonnantes de cette saison permettent de renforcer l’impression de mouvement qui se dégage de ce tableau. Ces deux figurent artistiques, la représentation de la nature et le mouvement, sont des composantes essentielles de l’art japonais. De la même manière qu’un kigo (mot de saison) fait partie de la définition même d’un haïku (poème japonais), les représentations de la nature et de son caractère éphémères sont des concepts indissociables de la peinture japonaise Nihonga. C’est le « Mono no aware », la sensibilité pour l’éphémère.

 

http://lock07.free.fr/Okami/Kazegami.jpg

 

L’autre symbole qui rappelle l’attribut de cette divinité est le petit moulin à vent qu’il porte sur son dos. Très populaire au Japon, ce jouet est lié à l’enfance et fait ici écho au caractère juvénile de ce dieu.

 

http://lock07.free.fr/Okamiden/Kazegami.jpg

Repost0
26 juin 2013 3 26 /06 /juin /2013 10:33

Depuis le 10 février 2013, nous sommes entrés dans l’année du serpent d’eau, c’est-à-dire dans l’année de Nuregami, puisqu’il est le dieu-serpent des flots dans Ōkami ! Son pouvoir, dénommé Flot majestueux, lui permet de drainer l’eau et d’irriguer les terres. Ce serpent aquatique vit reclus dans une boule de verre. Son nom provient du verbe japonais nureru , qui signifie mouiller.

 

http://lock07.free.fr/Nihonga/Nuregami0.JPG

 

Ce tableau de Valérie Eguchi le représente associé à une célèbre estampe japonaise, Les grosses vagues d'Ogata Kōrin, une peinture sur paravent japonais exposée au Metropolitan Museum of Art de New-York.

 

http://lock07.free.fr/Nihonga/japc3b3n-6gtg-ogata-korin-1658-1716-museum-of-art-new-york.jpg

 

Les sources d'inspiration en matière de vagues sont nombreuses dans l'art japonais tant la mer est omniprésente dans la culture de ce pays insulaire. On peut aussi citer par exemple La grande vague de Kanagawa d’Hokusai, sans doute la plus célèbre des estampes ukiyo-e.

 

La mer, tout à la fois nourricière et destructrice, comme nous l’a rappelé le terrible tsunami qui a frappé le Tōhoku  le 11 mars 2011, occupe une place tellement importante au Japon qu’on lui a même consacré un jour férié, umi no hi ~ le jour de la mer, célébré le troisième lundi du mois de juillet. A cette occasion, les japonais se rendent à la plage, ou sortent leurs plus beaux bateaux.

 

Voici la représentation de Nuregami dans Ōkami :

 

http://lock07.free.fr/Okami/Nuregami.jpg

 

Et accompagné de son fils dans Ōkamiden :

 

http://lock07.free.fr/Okamiden/Nuregami.jpg

Repost0
17 juin 2013 1 17 /06 /juin /2013 10:26

Cinquième des douze animaux du zodiaque oriental, Yomigami est néanmoins le premier kami rencontré par Amaterasu puis par Chibiterasu dans Ōkami. Comme pour toutes les autres divinités croisées dans le jeu, il faut d’abord trouver sa constellation dans le ciel avant de pouvoir l’aborder.

 

http://lock07.free.fr/Nihonga/Yomigami1.JPG

 

Yomigami possède le don de la renaissance. Son nom provient du verbe japonais yomigaeru 蘇る qui signifie ressusciter.  Il est en effet capable de rebâtir les constructions détruites, telles que des habitations, des ponts et autres ouvrages de construction. La divinité du dragon est particulièrement présente au Japon aux abords des côtes et des rivières.

 

http://lock07.free.fr/Okami/Yomigami.jpg


Il faut noter que contrairement aux dragons européens, les dragons orientaux ne sont pas des créatures malfaisantes. Incarnant la nature et très étroitement associé à l’eau, le dragon japonais est une créature puissante qui peut causer de terribles ravages lorsqu’il se met en colère, mais il peut aussi se montrer bienveillant et bénéfique. Son morphotype, assez fin, et le fait qu’il ne vole finalement pas très souvent peut parfois le faire confondre avec un serpent d’eau.

 

http://lock07.free.fr/Okamiden/Yomigami.jpg

Repost0
10 juin 2013 1 10 /06 /juin /2013 16:57

Yumigami est le dieu de la lune, ayant pris la forme d'un lapin. Son pouvoir se nomme Clair de Lune, et permet de dessiner la lune dans le ciel afin de faire tomber la nuit. Mais attention car les esprits malins, les Yokaïs, sont aussi plus nombreux lorsque le jour disparait !

 

http://lock07.free.fr/Nihonga/Yumigami1.JPG

 

L'association du lapin et de la lune ne doit rien au hasard. C'est même une référence incontournable de la mythologie asiatique (et pas uniquement japonaise). Yumigami est représenté dans Ōkami sous la forme d'un lapin préparant du mochi. Le mochi est une préparation culinaire japonaise assez courante, à base de pâte de riz un peu visqueuse, et souvent servie sous la forme de boulettes qu’on appelle alors dango mochi. La légende raconte qu'un jour, un dieu descendit sur Terre et prit la forme d'un homme affamé. Il se rendit dans une forêt, et voulait tester la capacité des animaux à vivre dans les bois. Tous les animaux présents lui ramenèrent de la nourriture. Le singe grimpa dans les arbres et lui ramena des fruits. L'ours alla pêcher des poissons dans la rivière. Les oiseaux chassèrent des insectes et des vers qu'ils offrirent au mendiant. Tous avaient un présent pour le vieil homme. Tous, sauf le lapin, qui n'avait pas réussi à trouver de nourriture. Les autres animaux commencèrent alors à se moquer de lui. Le lapin voulant pourtant lui aussi venir en aide au vieil homme demanda à ce qu'on allume un feu et décida d'offrir au mendiant sa propre vie, sa propre chair, et se sacrifia en se jetant dans le feu pour que l'homme le mange. Le dieu fut très ému de cet acte, et dans sa grande gratitude, sauva sa vie et le récompensa en l'envoyant habiter sur la lune. Depuis, il est possible d’observer ce lapin préparant du mochi lors de la pleine lune. Et chaque année, le 15ème jour du 8ème mois lunaire (qui tombe en septembre ou en octobre en fonction des années), se tient la fête O-Tsukimi お月, la fête de la pleine lune, pendant laquelle on mange des dango mochi.

http://schmilblickblog.canalblog.com/images/pleine_lune1.jpg http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/5/54/Rabbit_in_the_moon_standing_by_pot.png

 

Ce tableau illustre Yumigami sous un clair de lune et doté de son maillet en vue de la préparation de son désormais célèbre mochi.

 

http://lock07.free.fr/Okami/Yumigami.jpg

Repost0

Présentation

  • : Expérience-Japon
  • Expérience-Japon
  • : Venez découvrir le Japon et rêver un peu
  • Contact

Recherche