Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 août 2011 1 01 /08 /août /2011 10:48

Yumigami, le dieu de la lune est l'un de ceux que j'apprécie le plus dans Okami. Sa matérialisation sous la forme d'un lapin fait référence à un vieux conte asiatique que je trouve très beau. On retrouve de très nombreuses références à ce conte dans sa représentation, telles que son incrustration au sein de l'astre lunaire ou le mochi qu'il prépare à l'aide de son maillet.

 

Ces caractéristiques ont visiblement inspiré Valérie Eguchi qui en profite pour nous rappeller que nous sommes en outre actuellement dans l'année du lapin.

 

http://lock07.free.fr/Nihonga/Yumigami1.JPG

 

Et voici l'illustration officielle de Yumigami pour Okami :

 

http://lock07.free.fr/Okami/Yumigami.jpg

Repost0
31 juillet 2011 7 31 /07 /juillet /2011 10:29

Kazegami, le dieu du vent se matérialise sous les traits d'un cheval parcourant les cieux dans Okami.

 

Son fils apparait dans Okamiden et est logiquement représenté par un poulain. L'une de ses particularités est qu'il s'orne d'un petit moulin à vent comme on en voit tant au Japon. C'est cette représentation que Valérie Eguchi a choisi de peindre. Vous noterez qu'elle a associé à la représentation de l'animal un autre thème majeur de la culture japonaise, celui des saisons. Et quelle meilleure saison que l'automne et ses feuilles tourbillonnant au vent pour donner une impression de mouvement.

 

http://lock07.free.fr/Nihonga/Kazegami1.JPG

 

Voici l'illustration officielle de Kazegami dans Okami :

 

http://lock07.free.fr/Okami/Kazegami.jpg

 

Et celle du dieu accompagné de son fils dans Okamiden :

 

http://lock07.free.fr/Okamiden/Kazegami.jpg

Repost0
30 juillet 2011 6 30 /07 /juillet /2011 11:06

Voici Kasugami, le dieu de la brume, incarné dans le Nippon sous la forme d'un mouton.

Vous retrouvez dans cette peinture plusieurs caractéristiques déterminantes de ce dieu, à savoir la gourde de saké qu'il porte sur son dos, ses marques rouges témoignant de sa nature divine, et l'atmosphère brumeuse qui l'entoure.

 

http://lock07.free.fr/Nihonga/Kasugami1.JPG

 

Voici pour comparer l'illustration originale par les dessinateurs d'Okami :

 

http://lock07.free.fr/Okami/Kasugami.jpg

Repost0
28 juillet 2011 4 28 /07 /juillet /2011 21:20

Le nihonga est l'art de la peinture (ga 画) japonaise (nihon 日本).

 

Valérie Eguchi est professeur de nihonga à Paris. A l'occasion de Japan Expo 2011, son associtation Pigments et arts du monde a présenté une exposition de nihonga consacrée aux divinités célestes d'Okami et d'Okamiden.

 

http://lock07.free.fr/Nihonga/Expo.JPG

 

Non contente de respecter fidèlement les oeuvres originales des dessinateurs d'Okami et d'Okamiden, elle n'a pas hésité à y apporter sa touche personnelle d'interprétation et à y marier des éléments typiques de la culture japonaise, comme les saisons et leur symbolisme, des effets de lumière et des contrastes toujours en rapport avec le sujet traité.

 

Admirez ses oeuvres en détail et comparez-les aux orginaux d'Okami et d'Okamiden :

- Kasugami
- Kazegami
- Yumigami
- Nuregami
- Chibiterasu
- Moegami
- Tachigami
- Bakugami
- Kabegami
- Sakigami
- Itegami
- Yomigami

 

Et n'hésitez pas à visiter son blog ainsi qu'à y laisser un ou deux gentils commentaires !

Repost0
29 mai 2011 7 29 /05 /mai /2011 22:05

Au nord-ouest de Seian, la capitale du Nippon dans Okami, se trouve un fantôme nommé Santa qui apparait à la nuit tombée. Ce fantôme est un Yūrei, c'est à dire une âme qui n'a pas quitté la terre en raison des circonstances tragiques de sa mort. Cette âme porte en elle les traces physiques de son passage à trépas, et dans le cas de Santa, il s'agit d'un décès par électrocution. Ce fantôme mort foudroyé sera d'ailleurs une source utile d'électricté lorsqu'Amaterasu aura besoin d'user de son pouvoir de l'éclair souverain contre Hayazo, le voleur de Seian.

 

http://lock07.free.fr//Okami/Santa%28Medium%29.JPG

 

Pour schématiser, on peut dire que les Yūrei sont l'équivalent japonais de nos fantômes et autres spectres occidentaux. En réalité, il existe toutefois de réelles différences, à commencer par leur origine. En effet, dans les croyances populaires japonaises, chaque être vivant est animé par son "reikon", son âme. A la mort de la personne, l'âme se détache de son enveloppe corporelle et monte au ciel, où elle rejoint le purgatoire. Là se déroulent des rites funéraires complexes et très précis avant de rejoindre réellement les cieux. Une fois ceci fait, l'âme veille sur sa descendance et sa famille restée sur terre.

 

http://lock07.free.fr/Okami/Yurei.jpg

 

Si à la mort de la personne, des sentiments très forts tels que de la colère, du chagrin, de la haine, un esprit de vengeance ou un fort sentiment d'amour l'animaient, l'âme tourmentée ne peut rejoindre le purgatoire, malgré la disparition de son enveloppe charnelle. De la même manière, si le décès survient de façon brutale et tragique (mort violente), l'âme peut restée en errance sur terre. C'est cette âme restée sur terre sans enveloppe corporelle qu'on nomme Yūrei au Japon.

 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/7/7f/SekienYurei.jpg

 

Les Yūrei apparaissent aux humains la nuit, sous un aspect physique assez stéréotypé. Ils sont vêtus de vêtements blancs ou clairs assez amples, rappelant le kimono blanc dont sont vêtus les défunts au Japon. Leur front est orné d'un Hitaikakushi, une sorte de couronne de forme triangulaire faite d'un morceau de papier blanc lui aussi et servant à protéger le défunt des mauvais esprits lors de son ascension au ciel. Leurs longs cheveux noirs contrastent ainsi avec leurs habits et semblent flotter au vent. Leur nature immatérielle est surtout rappelée par leur absence de jambes. Ils lévitent ainsi à quelques centimètres du sol. Toutes ces caractéristiques sont reprises dans l'apparence physique de Santa, le fantôme foudroyé d'Okami.

Repost0
5 novembre 2010 5 05 /11 /novembre /2010 09:04

Atsushi Inaba, producteur principal d'Okami était l'un des invités d'honneur de Paris Games Week, le grand salon français du jeu vidéo qui s'est tenu la dernière semaine d'octobre, porte de Versailles.

 

Il était venu présenter son dernier jeu, Vanquish, pour le compte de l'éditeur Sega, mais donnait aussi une séance de dédicace. Impossible à manquer, voici ce qu'il ma offert :

 

http://membres.multimania.fr/Diddu/PGW10%20012%20%28Medium%29.jpg

Repost0
15 août 2010 7 15 /08 /août /2010 07:45

Le Dango (ou Dango Mochi) est un plat japonais réalisé à partir d'un gâteau de riz, et présenté sous la forme de petites boules en brochettes.  Le mot Dango signifie d'ailleurs boulette de riz, tandis que le mot Mochi désigne la pâte de riz.

Le mochi s'obtient en pillonant du riz bien cuit, jusqu'à obtenir une pâte homogène et un peu collante. C'est d'ailleurs exactement l'action que réalise le lapin sur la lune dans le conte du même nom qui a inspiré Yumigami.

 

 

Une fois le mochi prêt, il est cuisiné et présenté sous la forme d'une boule. La plupart du temps, les dangos se composent de trois boulettes ainsi formées, vendues sur une brochette. Il existe de nombreuses variétés de dangos, qui sont autant de spécialités locales, en fonction des ingrédients qui les accompagnent.

 

 

La variété la plus célèbre de dango est le Hanami Dango. Le Hanami Dango se compose de 3 boulettes de 3 couleurs différentes : La première est rouge/rosée, colorée par de la pâte de haricot rouge. La seconde est blanche et préparée avec des oeufs. La troisième et dernière est verte, grâce à l'incorporation de thé vert dans la préparation. Il tire son nom du mot "Hanami" qui désigne la contemplation des fleurs de cerisiers. C'est en effet à cette période que cette variété de dango est vendue dans les stands qui se dressent le long des parcs.

 


Repost0
13 août 2010 5 13 /08 /août /2010 12:30

Okami est un jeu aux multiples références. Entre les contes et légendes japonais, les récits mythologiques shinto, les références à la culture Ainoue, ou bien encore les personnages historiques, le jeu a multiplié les influences. Parmi celles-ci, il en est une un peu à part car moins typée japonaise, mais tout aussi présente dans le jeu. Il s'agit de références à d'autres productions de son éditeur, Capcom. Les développeurs d'Okami n'en étaient pas à leur coup d'essai avec ce jeu, et ne se sont pas privés d'inclure de multiples clins d'oeils à leurs précédents jeux dans Okami.

 

http://lock07.free.fr/Okami/amaterasu_35.jpg

 

Par la suite, Okami est devenu à son tour source d'inspiration pour d'autres jeux, et on commence de plus en plus souvent à voir d'autres productions de l'éditeur Capcom ou des anciens développeurs du jeu réserver désormais à leur tour de petites allusions à Amaterasu et à son univers.

 

Voici donc :

 

Les références à l'univers de Capcom dans Okami :

- Référence à Viewtiful Joe (1ère partie)
- Référence à Viewtiful Joe (2ème partie)
- Référence à Devil May Cry
- Référence à Street Fighter

 

Ainsi que les références à Okami dans les jeux Capcom et Platinium Games :

- Références à Okami dans Bayonetta (1ère partie)
- Références à Okami dans Bayonetta (2ème partie)
- Référence à Okami dans Tatsunoko vs. Capcom: Ultimate All-Stars
- Référence à Okami dans Marvel vs. Capcom 3: Fate of Two Worlds (1ère partie)
- Référence à Okami dans Marvel vs. Capcom 3: Fate of Two Worlds (2ème partie)

 

Enfin, d'autres médias font parfois référence à Okami, comme par exemple :

- South Park

Repost0
12 août 2010 4 12 /08 /août /2010 07:37

Street Fighter est la série de jeux de combat extrêmement célèbre de Capcom, l'éditeur d'Okami. L'un des personnages de cette série se nomme Akuma (Gouki en japonais), dont l'une des particularités est de maitriser une technique secrète dénomée Shun Goku Satsu, ce qui signifie en japonais "la prison de la mort instantanée". Cette furie est censée toucher 15 points vitaux de l'adversaire et lui infliger une mort instantanée. Il s'agit donc d'un coup dévastateur, toujours mis en scène de la même façon : Akuma se rapproche très rapidement de son adversaire, le saisit, puis l'écran devient tout blanc et seuls des impacts de coups sont figurés. Un son sec et aigu se faire entendre, puis lorsque l'écran ré-apparait, on découvre Akuma debout , avec son adversaire laissé pour mort allongé à ses pieds.

 

http://lock07.free.fr/Okami/Akuma.JPG

 

Dans Okami, Mamie Mandarine se prend l'espace d'un instant pour Akuma en préparant une patisserie japonaise, le Sakura Mochi. Elle effectue alors l'exacte chorégraphie d'Akuma. C'est qu'elle a de la ressource la mamie !

 

http://lock07.free.fr/Okami/mamie2.JPG

 

Voici la scène entière en vidéo :

 


 
Repost0
11 août 2010 3 11 /08 /août /2010 07:30

 

http://lock07.free.fr/Okami/02-04-09-144318(Medium).jpg South Park est une série américaine de dessins animés produits pour la télévision depuis 1997. Cette série fait très fréquemment des références à des oeuvres musicales, cinématopraphiques, télévisées et parfois vidéo-ludiques. Et parmi celles-ci, Okami a plusieurs fois été mis à l'honneur.

 

C'est notamment le cas lorsque Kyle, Stan, Cartman et Kenny se rendent dans leur boutique de jeux vidéo, où on trouve le jeu Okami en vente avec bien plus d'exemplaires qu'en réalité.

 

http://lock07.free.fr/Okami/1289822-south_park_games_super.jpg

 

L'un des épisodes où Okami est le plus mis en avant est l'épisode 166, nommé Guitare Zero en version française,  et Guitar Queer-o en version originale. Cet épisode tout entier est une pastiche d'un autre jeu vidéo, Guitar Hero. Il s'agit du 13ème épisode de la saison 11.

  http://lock07.free.fr/Okami/sanstitre2xit.jpg

http://lock07.free.fr/Okami/02-04-09-144302(Medium).jpg

 

Merci à Jack pour l'info et les extraits du dessin animé.

Repost0

Présentation

  • : Expérience-Japon
  • Expérience-Japon
  • : Venez découvrir le Japon et rêver un peu
  • Contact

Recherche