Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 février 2012 1 06 /02 /février /2012 09:27

Le Japon, pays insulaire, est profondément et depuis toujours tourné vers la mer. Selon les mythes shintoïstes, le Japon serait un pays issu des flots (voir le mythe d'Izanagi et d'Izanami), ce qui n'est d'ailleurs pas totalement inexact puisque de nombreuses iles de l'archipel sont issues d'éruptions de volcans sous-marins. L'océan est craint, personnifié sous la forme d'un dieu dragon, Ryūjin, car ses colères emportent les hommes. Mais la mer est aussi nourricière et les japonais exploitent avantageusement les ressources maritimes des eaux chaudes qui les entourent.

 

http://www.images-chapitre.com/ima3/original/930/5789930_2330813.jpg

 

C'est le métier des pêcheurs, profession ancestrale et dangeureuse. Si les grands centres urbains se sont développés sur le littoral du pays, cela n'a d'ailleurs rien d'anodin. L'exemple de Tokyo est en cela particulièrement parlant. A l'origine, la ville se nommait Edo, ce qui signifie en japonais "porte de la baie". Au XVIème siècle, il ne s'agissait encore que d'un petit village de pêcheurs. En 1600 se déroula l'une des plus grandes guerres féodales du Japon, la bataille de Sekigahara. A l'issue de cette dernière, Ieyasu Tokugawa devint Shogun et fit d'Edo le centre du pouvoir politique, même si Kyoto restait la capitale du pays. En moins d'un siècle, la ville connut un développement fulgurant, en raison de l'installation du Shogun mais aussi et surtout grâce à sa situation privilégiée dans une baie de l'océan pacifique. Ainsi, la ville concentrait le pouvoir politique et le pouvoir économique du pays. En 1868, l'Empereur Mutsuhito quitta Kyoto pour Edo qui changa alors de nom pour devenir Tokyo, "la capitale de l'est" et l'une des plus grands mégalopoles au monde.

 

http://storage.canalblog.com/66/50/483319/41100517.jpg

 

Le développement de la ville a été rendu possible par l'installation du pouvoir politique, l'arrivée de la noblesse japonaise (les daimyos), des marchands et des commerçants mais le développement de toutes ces activités n'a été rendu possible que parce que les pêcheurs ont permis d'établir les premières activités commerciales et surtout d'assurer les besoins alimentaires de la ville. Le célèbre marché aux poissons de Tsukiji à Tokyo est d'ailleurs désormais le plus grand marché de poissons, crustacés et fruits de mer au monde.

 

http://lock07.free.fr/Muramasa/talk03.jpg

 

On peut regretter que le rôle des pêcheurs dans Muramasa se limite à des traversées en mer. Le commerce des poissons et autres ressources alimentaires maritimes du jeu, pourtant développé, est dévolu aux commerçants et aux restaurateurs du jeu.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Expérience-Japon
  • Expérience-Japon
  • : Venez découvrir le Japon et rêver un peu
  • Contact

Recherche